Bandeau inférieur

Notre localité/Histoire

Histoire

ENNEZAT : UN PEU D'HISTOIRE

Ennezat fut, au Moyen Age, un centre économique et religieux important. C'est en effet en ce lieu que Guillaume III dit "teste d'étoupe", reçut en 995, serment de fidélité des seigneurs auvergnats. A cette époque, Ennezat se compose de son actuel quartier Ouest, appelé plus tard Ennezat-Le-Chastel. Ce site regroupait des habitations autour d'une motte, aujourd'hui disparue. Une enceinte, d'environ 200 mètres de long ( axe nord-sud ) pour 150 mètres de large, entourait le tout. Aux alentours de 1060, Guillaume VI, duc d'Aquitaine et suzerain d'Auvergne, entreprit la construction de l'église paroissiale. Peu de temps s'écoula avant la création d'un chapitre ( 1065 ) qui fut placé sous le patronage de Saint-Victor et de Sainte-Couronne. Par la suite s'éleva un château dont l'emplacement exact n'est pas clairement défini.

C'est au XIII siècle que le choeur de l'église fut reconstruit en style gothique. A cette même époque, fut également fondée une ville neuve de plan rectangulaire, à l'Est d'Ennezat-Le-Chastel. Il faut très certainement y voir un indéniable développement politique et économique du lieu, qui possédait déjà deux foires ainsi qu'un marché permanent. Signalons la présence à cette époque, d'une communauté juive assez importante dont le cimetière occupe la partie externe de l'angle sud-est de la nouvelle enceinte. Cette présence pourrait être liée à ce fort développement économique.

En 1373, sous Guillaume Flotte, les Augustins s'installent aux portes de la cité, puis quelques années plus tard ( 1401 ) et pour des raisons de sécurité, ils furent autorisés à s'installer "intra-muros". Avec la fin de la Guerre de Cent Ans et les guerres de Religion, la communauté nazadaire vit son renom s'amoindrir et connut, à partir du XVIII siècle, une évolution liée à celle de la région de la Limagne.